LE CLAVARDAGE, OUTIL PRIVILÉGIÉ EN CLASSE DE LANGUE ÉTRANGÈRE EN TEMPS DE PANDÉMIE

Atividade

En décembre 2020, après deux semestres d’enseignement distanciel ou semi-distanciel, du fait de la pandémie de COVID-19, de nombreux étudiants se plaignaient auprès des enseignants. Ils se sentaient isolés et las de passer de longues heures à « assister » aux cours, en essayant de se concentrer devant un écran d’ordinateur. Dans ce contexte, les activités pédagogiques de nature collaborative ont revêtu une importance nouvelle.
Cet article présente une expérience réalisée avec deux classes d’étudiants de deuxième année, de deux cursus différents, Langues Étrangères Appliquées et Communication Sociale et Culturelle, de l’Université Catholique Portugaise, Lisbonne, Portugal.
L’étude avait pour but d’observer dans quelle mesure le clavardage pouvait avoir un impact sur l’apprentissage de la langue et, en promouvant la communication synchrone avec d’autres étudiants, contribuer à réduire le sentiment d’isolement ressenti par beaucoup d’entre eux à ce moment-là, constituant ainsi un levier de motivation.
L’outil utilisé a été le chat de la plate-forme Moodle de l’université, outil que certaines études, notamment les travaux de Skyes (2005), ont mis en avant pour son rôle dans l’augmentation de la quantité et de la complexité de la production langagière des apprenants.
L’approche qualitative a été choisie et les données ont été recueillies par un questionnaire que les participants ont rempli à la fin de l’activité. Nous avons ensuite analysé les réponses selon les techniques d’analyse de contenu (Bardin : 2007).
Au vu des résultats, le clavardage apparaît tout d’abord comme ayant une place privilégiée pour créer une nouvelle dynamique en classe de langue. Par ailleurs, il permet de renforcer la communication entre étudiants, aspect qui revêt une grande importance pendant la période d’isolement qu’ils ont vécue. Enfin, il renforce l’apprentissage dans le cadre d’un enseignement-apprentissage centré sur l’apprenant, dans lequel les technologies ont une place et l’enseignant se transforme en chef d’orchestre (Michel : 2001). Notons que, d’après les théories de l’apprentissage coopérant, les interactions contribuent au progrès collectif. L’individu apprend par observation et imitation. C’est le « modelage social ». Bandura (1990) avait mis en avant l’influence du contexte social sur l’apprentissage, ce que le chat favorise, d’autant plus dans un enseignement distanciel ou semi-distanciel.
Período7 dez 2021
Título do eventoIII Coloquio Internacional de Aprolínguas 2021
Tipo de eventoConferência
Localizaçãoon lineMostrar no mapa