PLACE DES ACTIVITÉS COLLABORATIVES ASYNCHRONES POUR RENFORCER L’APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS

Atividade

Suite à l’étude (Beaufils, Louchet : 2019), portant sur une expérience d’écriture collaborative entre une classe d’étudiants de l’université Paul Valery, Montpellier, France, et une classe d’étudiants de l’Université Catholique Portugaise, Lisbonne, Portugal, une nouvelle expérience d’écriture collaborative a été menée au cours de l’année universitaire 2020-21 avec deux classes d’étudiants de l’Université Catholique Portugaise, Lisbonne, Portugal : l’une de deuxième année et l’autre de troisième année.
Une activité pédagogique d’écriture collaborative a été mise en place au long de trois séances, donnant aux étudiants d’un même cursus (Langues Étrangères Appliquées), mais de classes différentes, de niveaux différents (B1 et C2) et d’années différentes (deuxième et troisième),la possibilité d’échanger par écrit autour d’un thème donné, sur un mode asynchrone.
En s’appuyant sur les travaux de recherche des dernières décennies dans le domaine des sciences cognitives, qui ont mis en évidence la place des émotions dans l’apprentissage (Sander : 2018), l’étude avait pour but d’observer dans quelle mesure l’écriture collaborative pouvait avoir un impact sur l’apprentissage et sur la motivation des étudiants, en favorisant les échanges entre eux, tout particulièrement à une période où les contacts étaient réduits au minimum, du fait de la pandémie et des mesures adoptées dans ce contexte.
La mise en relation des étudiants qui sont à mi-parcours de leur licence avec des étudiants de dernière année visait, tout d’abord, à montrer aux étudiants de deuxième année que la communication avec des étudiants plus avancés était possible. D’autre part, elle leur fournissait des indications du niveau qu’ils pourraient eux-mêmes atteindre un an plus tard. Or, comparer ses performances à celles d’autrui aurait un impact sur la confiance en soi (Galand : 2016), un des piliers de l’apprentissage (Grangeat : 2016).
De ce fait, ainsi que par les ponts construits entre les deux classes, leur motivation pourrait s’en trouver renforcée.
Les réponses des étudiants au questionnaire qu’ils ont rempli à l’issue de l’activité ont fait l’objet d’une analyse de contenu (Bardin : 2007). L’écriture collaborative est apparue comme un facteur renforçant la motivation des étudiants, qui ont considéré enrichissantes les recherches sur le thème donné, Paris, ainsi que la possibilité d’échanger des idées, que ce soit au sein de la même classe ou avec l’autre classe. Par ailleurs, l’écriture collaborative favorise l’apprentissage d’une langue étrangère, notamment les compétences de compréhension et expression écrites, l’enseignant ayant un rôle de médiateur.
Período2 dez 2021
Título do eventoIII Coloquio Internacional de Aprolínguas 2021
Tipo de eventoConferência
Localizaçãoon lineMostrar no mapa

Keywords

  • Éducation, TIC, écriture collaborative, motivation, apprentissage des langues