La foi psychiatrique: Catholicisme et médecine de l'âme au Portugal (c. 1925-c. 1967)

Tiago Pires Marques*

*Autor correspondente para este trabalho

Resultado de pesquisarevisão de pares

2 Citações (Scopus)
34 Transferências (Pure)

Resumo

Au Portugal, au début des années 1930, quand cesse l’expérience républicaine et laïque qui avait été très marquée par l’intervention politique des médecins, le psychiatre type était neurologue, positiviste et anticlérical. Avec le régime conservateur de l’Estado Novo, les médecins catholiques, dont les psychiatres, ont opéré une reprise en main qui, en quelques décennies, a changé la nature sociopolitique de la psychiatrie institutionnalisée. Nourris par de nouveaux courants scientifiques, religieux et idéologiques, les savoirs et les pratiques cliniques des psychiatres se sont accommodés du contexte politique et religieux de l’Estado Novo. Un de ces courants, la psychanalyse, a joué un rôle inattendu dans le rapprochement entre psychiatrie et catholicisme. Ce rapprochement est analysé, ainsi que ses conséquences épistémiques, pratiques et institutionnelles.
Título traduzido da contribuiçãoPsychiatric faith : Catholicism and soul medicine in Portugal (c. 1925-c. 1967)
Idioma originalFrench
Páginas (de-até)103-122
Número de páginas20
RevistaArchives de Sciences Sociales des Religions
Volume163
Número de emissão3
DOIs
Estado da publicaçãoPublicado - 2013

Keywords

  • Catholicisme
  • Psychanalyse
  • Psychiatrie
  • Laïcisation
  • Estado Novo

Impressão digital

Mergulhe nos tópicos de investigação de “La foi psychiatrique: Catholicisme et médecine de l'âme au Portugal (c. 1925-c. 1967)“. Em conjunto formam uma impressão digital única.

Citação